LE MAGAZINE N° 3

24 mai 2020 0 Par équipe TCR

 

 

L’heure est venue de vous manifester par une signature d’engagement pour un changement de système politique en faveur d’une démocratie semi-directe.

La démocratie représentative actuelle est une magistrale tromperie

 

Il faut savoir frapper les esprits sans être outrancier mais en disant la vérité aux Français et en donnant l’espoir que la manière de faire de la politique va changer en sortant le pays de la forte influence des carriéristes, et cela grâce aux citoyens et à leur mobilisation.

Pour défendre ce concept, il ne faut pas un parti politique traditionnel qui n’est motivé que par la soif du pouvoir, mais un collectif qui se bat pour une seule idée, remplacer l’oligarchie au pouvoir par un vrai système démocratique dans lequel le peuple peut prendre la parole et proposer des alternatives.

Il ne faut pas se soucier de la lutte des idéologues sectaires qui échouent régulièrement car c’est un non-sens dans le cadre des politiques modernes. Il faut mener une stratégie de combat à partir d’idées citoyennes, des solutions alternatives à celles des oligarques, des solutions objectives, majoritaires et adaptées aux vrais problèmes du pays avec des solutions qui viennent du terrain et non pas du monde de la technocratie et des lobbys financiers favorables à une gouvernance mondiale La question : avec qui gouverner demain, n’est pas importante dans une démocratie car c’est sans compter du fait que les institutions de la cinquième république prévoient que le gouvernement propose et le législateur légifère, ce qui veut dire que si nos gouvernants sont matures, s’ils sont sous contrôle des citoyens, s’ils sont dans l’obligation d’écouter la volonté des Français, rien ne les empêchera de voter des projets de loi allant dans le sens de l’intérêt général et non plus d’une minorité partisane. Ils seront dans l’obligation de gouverner en écoutant les citoyens et non plus en imposant leurs lois et leurs réglementations.

 

C’est donc bien à un changement des états d’esprit que la France devra son salut.

 

Ce changement des états d’esprit appelle les Citoyens à se mobiliser, à croire en eux et en la politique. Mais pas du tout en celle qui est pratiquée aujourd’hui par les partis politiques qui ne défendent pratiquement jamais l’intérêt général mais celui d’une oligarchie   toujours minoritaire.

 

L’alternative est celle de faire participer une majorité de Français à la promulgation d’idées qu’elle aura souhaitées, démocratiquement, c’est-à-dire à partir d’un référendum.

Nous n’avons absolument pas besoin de joutes oratoires spectaculaires, voire théâtrale interprétées par des politiques professionnels, mais de propositions de réformes à    moyen et long terme, un vrai plan d’action, pour atteindre les objectifs qui sont clairement définis : le plein emploi, l’équilibre de la balance commerciale (preuve de notre compétitivité), l’instruction nationale revue et corrigée, la sécurité, l’intégration des immigrés choisis, le pouvoir d’achat des défavorisés en un mot le traitement équitable de tous les citoyens. C’est de ce traitement équitable dont dépend la confiance et le dynamisme d’un pays.

Quant à l’écologie, c’est l’affaire de tous les Français et non pas d’un parti politique. Une charte du respect des critères à respecter, pourrait être votée et acceptées par référendum, et les contrevenants sanctionnés.

Pour ce faire il faut du bon sens, du sérieux, plus de révisionnisme, plus d’écoute des citoyens, plus d’attention à l’intérêt général et moins de querelles intestines qui ne présentent aucun intérêt si ce n’est celui d’amuser la galerie.

Les Françaises et les Français doivent faire la preuve de leur sens des responsabilités, de plus d’attention, plus de compréhension de l’intérêt général et beaucoup moins d’intérêt à l’écume de la politique ni aux bons mots, aux arguments démagogiques. Ce n’est que comme cela, que les bonnes solutions   pour la France émergeront. Celles que le pays mérite.

C’est l’état d’esprit que souhaitent faire partager par le plus grand nombre

« TOUS CITOYENS RESPONSABLES »

Il ne s’agit plus de décider « à la bonne gueule de l’un des candidats, à sa bonne parole » mais à partir du respect de la citoyenneté et de la volonté du pays

L’état d’esprit d’un mouvement non partisan, qui représente la mise en œuvre d’un système politique et à partir de là, non pas une idéologie ni du dogmatisme, mais la France dans sa majorité réelle.

C’est à partir de la souveraineté des citoyens, que peut se construire une France dynamique, une France nouvelle car on ne fait pas du neuf avec du vieux. C’est la raison pour laquelle il faut se défaire du mal Français qui consiste à critiquer, à manifester, à personnaliser, sans proposer de solutions constructives. Il faut arrêter cette méthode inefficace et construire une France dynamique, celle qui sera en capacité de rivaliser avantageusement avec ses concurrents.

La France détient des tristes records :

  • L’un des états les plus dispendieux et sur structuré et malgré cela l’un des plus centralisé.
  • Une fiscalité désastreuse et inéquitable
  • Une balance commerciale en permanence dans le rouge
  • Un taux de chômage excessif qui ne baisse pas dû à la trop grande délocalisation incontrôlée et au manque de soutien de notre industrie. Il vaudrait mieux soutenir l’industrie plutôt que de soutenir des chômeurs à ne rien faire.
  • Une instruction de nos enfants défectueuse
  • Une sécurité chancelante
  • Une France qui accueille toutes les misères du monde sans en avoir les moyens.
  • Un Produit intérieur brut très insuffisant.
  • Une organisation de l’hôpital publique insatisfaisante

Tous ces éléments ne dépendent pas de l’Union Européenne, mais bien d’elle-même. Le prétexte de l’Union Européenne est une fausse barbe. La preuve en est que nos concurrents Européens font mieux que nous et pour certains beaucoup mieux.

C’est l’accumulation de fautes de gestion successives commises par la droite comme par la gauche qui a mis la France dans un piteux état. La démagogie ruine le pays, instrumentalise les électeurs et en définitive fait plus de mécontents que de satisfaits.

 

Notre système politique provoque des décisions périlleuses car prisent au jour le jour sans soucis des lendemains qui déchantent.

Il faut que les citoyens se rendent à l’évidence, on ne peut pas continuer avec un système complètement dépassé et obsolète. La France est un vieux pays qu’il faut à tout prix transformer en un état moderne à commencer par la réforme de l’article 3 de sa constitution.

 

La France est un magnifique pays, et pourtant sa jeunesse le déserte pour rejoindre des cieux plus cléments.

C’est absolument inacceptable.

 

Français réveillez-vous

Et

Rassemblez-vous.

TOUS CITOYENS RESPONSABLES

UNE CHANCE POUR LA FRANCE

 

A situation exceptionnelle décisions exceptionnelles

 

Chacun de nous devra participer à cette opération de redressement de notre pays. Il va falloir reconstruire tout ce qui a été détruit ou abîmé par le passé par des politiques inadaptées et profiter de cette opportunité qui doit devenir un mal pour un bien afin de réduire considérablement le chômage, qui va être à la suite de ce confinement malheureux, considérable. Pour cela, tout doit être mis en œuvre pour relancer l’industrialisation du pays et réduire drastiquement les délocalisations qui ont fait tant de mal à la France. La lutte contre notre dépendance doit être prioritaire. Pour cela, il faut impérativement améliorer notre compétitivité, il n’y a pas solutions plus efficaces. Nous disons oui à la solidarité nationale mais non à l’assistanat.

 

Redonner à nos concitoyens la confiance perdue. La grandeur de la France est en jeu.

 

L’hommage rendu par Emmanuel MACRON au Général de Gaulle doit être poursuivi concrètement en reconnaissant la vertu du référendum. Sinon, notre Président aura une nouvelle fois procédé à une tromperie politique sans aucun fondement réel. Une usurpation oratoire condamnable. L’utilisation du nom du Général à des fins électoralistes détestables.

 

Donnons-nous ensemble, la capacité de redevenir une grande nation admirée et non une nation endommagée. Nous en avons les moyens à la seule condition de respecter le bon sens, le pragmatisme et les évidences. Ce que les partis politiques endoctrinés n’ont pas su faire et on ne voit pas comment ils pourraient changer.

 

Ce qui est en cause c’est l’autonomie du pays, la lutte contre les concurrences déloyales dont il faut se prémunir en produisant plus, en améliorant le pouvoir d’achat par la baisse des prélèvements obligatoires et par la lutte contre le chômage qui ne doit pas être un vain mot, mais une réalité.

 

Le rôle de nos gouvernants est de veiller au bon fonctionnement du pays et de le mettre dans des conditions optimales afin d’assurer le bien-être de ses administrés. En respectant les fondamentaux qui sont :

LIBERTÉ – ÉQUITÉ – SOLIDARITÉ

 

Il s’agit de trouver un véritable équilibre accepté par toutes les parties afin que l’homogénéité du pays soit fondamentalement assurée.

 

Cette exigence nécessite le respect de chacun qui ne peut être assuré que par l’instauration du principe du référendum soit citoyens soit présidentiel.

 

Lorsque l’on constate la révolte des gilets jaunes, les mises en garde de nos services de santé, les grèves et les manifestions qui se succèdent, c’est la preuve flagrante que cette homogénéité n’est absolument pas respectée.

 

Nos dirigeants successifs ont échoué dans la mission qui leur a été confiée.

Cela veut aussi dire que notre système politique manque totalement d’efficacité et qu’il faut impérativement le faire évoluer.

Peu importe nos différences, ce qui est important c’est d’en débattre et de faire trancher les propositions par le vote sur des idées et non plus uniquement sur la candidature d’hommes assoiffés de pouvoir.

 

Les partis politiques s’opposent entre eux au détriment de l’intérêt général et cela peut se comprendre. Ils sont un mal nécessaire mais ils ne sont pas en droit d’imposer quoi que ce soit. Car cette idée de démocratie représentative, ne peut être concrète que lorsque le peuple a accepté majoritairement les politiques menées.

 

Il ne s’agit pas de faire des référendums sur tout et n’importe quoi et à tous moments, c’est la raison pour laquelle, notre constitution doit en préciser le modèle d’application.

C’est la raison pour laquelle, nous proposons une forme d’application du principe du RIC, dans notre pétition nationale, mais nous sommes prêts à organiser un grand débat intérieur, lorsque de très nombreux citoyens auront validé cette première proposition.

Nous avons la conviction que le RIC est une bonne alternative à la gouvernance actuelle sous réserve qu’il soit précisé dans la constitution son système de fonctionnement qui doit être encadré par une organisation structurée par les citoyens eux-mêmes

 

construisons ensemble un avenir différent

Nous remercions toutes celles et tous ceux qui nous retournerons leur bulletin de participation ci-joint soit en s’inscrivant comme supporter à titre gratuit soit en apportant leur soutien financier dont nous avons besoin pour assurer la communication et le développement massif de notre action salutaire pour la France. Nous devons pouvoir nous compter et pour cela chaque signature compte. Nous ne serons influents que si notre nombre est supérieur à  celui des partis politiques dont nous contestons la puissance et la représentativité minoritaire.

Notre groupe sera dissout le jour où la démocratie semi-directe sera en ordre de marche dans notre pays. Notre mission en effet s’arrête à la mise en œuvre du R.I.C législatif et constitutionnel

 

 

BULLETIN DE PARTICIPATION 2020

Nous soutenir et résister, c’est renseigner ce document

REJOIGNEZ-NOUS

Collectif de défense de la souveraineté du peuple

 Nous avons conquis le suffrage universel il nous reste à conquérir La souveraineté du peuple

NOM   : _________________________________

                                     

Prénom :     ______________________________       

           

Comme SUPPORTER * : gratuit

Adhésion simple* : 20 €          

Don (suivant convenance) * : Minimum 10 €

Cotisation cadre * 30 € : 

* rayé les choix inutiles

 

Né(e) le :       ____________________________

 

Ville : __________________________________

  

Code postal : ____________________________  

            

Téléphone :    ___________________________

 

Adresse mail : _______________________

N° de circonscription DE MON DOMICILE

 _____________Indiqué sur votre carte électorale

Merci de remplir le plus lisiblement possible ce document et de nous le renvoyer à l’adresse :

 

TOUS CITOYENS RESPONSABLES

250 Rue Cdt Charcot – 69110 – Sainte Foy les Lyon

06 84 79 48 08

Si vous pouvez nous soutenir financièrement

Accompagné de votre chèque à l’ordre de l’association :

TOUS CITOYENS RESPONSABLES

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectifications aux données personnelles qui vous concernent.

Seul L’Association « Tous Citoyens Responsables » est destinataire des informations que vous lui communiquez.

 ______________________________________________________________________________

  Je souhaite participer, un soir par mois au Conseil de la Citoyenneté organisé sur ma circonscription,

 

Devenant ainsi un citoyen actif et responsable qui résiste à l’oligarchie

Pour agir et ne plus subir

 

OUI            NON* (*rayé la mention inutile) *       

 

 

Date et Signature obligatoires :

 ___ /____/____/

 

Puisse la population française prendre ses droits et respecter ses devoirs liés à sa souveraineté obtenue grâce à leur action résistante. Elle a su le faire dans le passé pourquoi ne pas renouveler cette action salvatrice.

COMMENTAIRES : ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________