Les Agoras Citoyennes de France

25 juin 2020 0 Par équipe TCR

Les Agoras Citoyennes de France

 

DOSSIER DE PRÉSENTATION QUI S’ADRESSE A TOUS LES ADMINISTRES FRANÇAIS

 

Une proposition aux Associations de Citoyens et aux Français en général, favorables au Référendum

Un collectif des citoyens non partisans ouverts au dialogue constructif pour la France

 

Un collectif de Citoyens décisifs, c’est quoi ?

 

Il manque un maillon à la chaîne des pouvoirs.

En effet, les consultations gouvernementales concernent toujours les collectivités locales, les formations politiques, les parlementaires, les partenaires sociaux, les économistes. » et jamais la représentation citoyenne en direct, puisque à ce jour, elle n’existe pas.

Les citoyens ont le devoir de dénoncer toutes   les atteintes faites aux droits les plus élémentaires.

Pour ce faire, les citoyens doivent être en capacité de prendre la parole à chaque fois que cela sera jugé nécessaire par celles et ceux qui seront des Agoréens volontaires et tirés au sort dans les Agoras de Circonscription dont les propositions seront centralisées par l’Agora Citoyenne Nationale composé par les Agoréens de circonscription également tirés au sort par région. Il s’agit d’utiliser le principe de fonctionnement des jurés d’assises qui a fait ses preuves.

Une plateforme internet sera mise en place afin que chaque Française et chaque Français puissent y indiquer ses ressentis qui seront ainsi connues des Agoréens qui pourront en débattre, s’ils les retiennent comme intéressantes.

Le but est d’améliorer le respect des droits politiques, sociaux et économiques du peuple en général pour assurer le bien-être de toutes et de tous et de défendre les paroles de Georges Pompidou : « Il faut cesser d’emmerder les Français ».

A titre d’exemple on peut citer les 252 impôts et taxes, domaine dans lequel nos dirigeants successifs ont été des plus imaginatifs en composant des prélèvements obligatoires records qui ne permettent même pas d’équilibrer le budget, à cause d’un coût de l’état prohibitif : c’’est une honte. C’est une gestion déplorable de la Nation.

 Le devoir des gouvernants étant pourtant de créer les conditions les plus favorables possibles pour le bien être équitable de tous les citoyens et d’éliminer tous les privilèges et tous les gaspillages inutiles. Cette faille dans le système sera comblée par l’instauration des Agoras citoyennes de France.

Il peut y avoir des événements exceptionnels, comme l’a été la pandémie du Covid 19, mais là encore le rôle principal du Président étant de « gouverner c’est prévoir », a été oublié. Ce sont des mensonges qui ont été utilisés pour dissimuler les erreurs de prévention.

Le devoir d’un citoyen est de respecter les lois mais aussi de défendre des solutions novatrices pour influencer les décisions politiques qui ne sont pas majoritaires dans le pays et pour y mettre un terme quand la majorité des Français le décide.  A travers son action, le collectif qu’il est nécessaire de mettre en place, n’aura qu’un seul et unique objectif :

La mise en œuvre d’une démocratie semi-directe, à l’aide du référendum d’initiative citoyenne sans l’influence des partis politiques afin d’agir pour ne plus subir.

Cette nouvelle approche de la politique permettra à toutes les associations qui auront acceptées d’y participer tout en conservant leur indépendance, de défendre au sein des Agoras toutes leurs propositions et leurs donner une chance d’être adoptées. Elles ne parleront plus dans le vide du système.

Cette démarche doit avoir le cheminement suivant :

  1. Rassembler les Français par circonscription dans les Agoras pour constituer une force citoyenne incontournable et déterminée.
  2. Débattre des moyens à mettre en œuvre pour mettre le pouvoir dans l’obligation de faire évoluer la soi-disant démocratie représentative qui ne représente que le parti politique au pouvoir, en véritable démocratie.
  3. Mettre en œuvre tous les moyens qui auront été formulés pour atteindre l’objectif.
  4. Récolter des dons suffisamment nombreux pour se donner les moyens de convaincre la France à mettre en œuvre notre solution démocratique.
  5. Imposer le premier référendum d’initiative citoyenne constitutionalisant le principe du R.I.C sous la forme de R.C.L.C. (Référendum citoyen législatif, constitutionnel et règlementaire) qui permettra de traiter tous les problèmes de la France au fur et à mesure, qu’ils se présentent.
  6. Accéder au fonctionnement du nouveau principe mise en place avec ses tenants et ses aboutissants qui seront les référendums sur tous les sujets souhaités par le collectif à condition qu’ils soient devenus majoritaires dans le pays.
  7. Proposer le Remplacement du  Sénat par L’Agora Citoyenne Nationale, tel que défini dans la pétition à signer. En effet le Sénat comme l’Assemblée Nationale ne représentent que les partis politiques qui bénéficient d’élus. Où est la démocratie ? Où est la force Citoyenne.

Cette mesure devant être débattue et proposer aux Français par référendum si elle est retenue par le Président en place ou par les Agoras si elle ne l’est pas par le Président.

  1. Les Agoréens seront des citoyens de la société civile (ni élus, ni syndicalistes) volontaires, tirés au sort par circonscription puis par région pour l’Agora Citoyenne Nationale.
  2. Le dialogue des Agoras citoyennes devra être beaucoup plus représentatif que le système appelé dialogue social qui n’est représentatif que de communautarismes.
  3. Dans notre hypothèse de nouveau fonctionnement de l’état, le Président de la République aura le choix, lorsque une pétition aura reçu le nombre de signatures nécessaires, soit de faire promulguer la loi à l’identique proposée, sans passer par le référendum, soit lancer l’organisation de la consultation nationale. Dans ces conditions, le référendum ne sera jamais assimilé à un plébiscite nécessitant la démission du Président en place en cas d’assentiment du scrutin.

 

P.S : il sera nécessaire de prévoir une charte nationale exprimant simplement quels sont les droits et les devoirs des Français. Dans cette définition la participation aux votes devra être à la fois un droit et un devoir. Cette règle devra être inculquée aux citoyens dès leur plus jeune âge. Cette action particulière ayant surtout un rôle pédagogique.

 

Ce sont les AGORAS CITOYENNES qui seront le moyen de contrôle et de régulation de la gestion du pays et une garantie du respect de l’humanisme nécessaire.

 

Chaque groupe de pensée, chaque citoyen responsable et indépendant auront ainsi le pouvoir de mobiliser les Français, sans influence particulière, sur ce qui est bon et ce qui ne l’est pas, pour le pays et ses administrés.

 

Les Agoras citoyennes, sont une opportunité et une chance pour l’avenir heureux de la France. C’est aux Français de terrain de la saisir et de se mobiliser ensemble, plutôt que de débattre, chacun dans son coin, de descendre dans la rue ou de faire grève, ce qui a surtout l’inconvénient d’agir contre le fonctionnement normal du pays, ce qui effraye beaucoup, et ce qui facilite grandement le diviser pour régner, utiliser par les dirigeants.

 

C’est la raison pour laquelle, chaque Français est mis devant ses responsabilités et se doit de s’inscrire sur la liste des Agoréens volontaires de leur circonscription en acceptant d’être tiré au sort pour participer aux débats organisés sur les sujets politiques reconnus comme prioritaires par les citoyens eux-mêmes. Les jurés d’assises utilisent avec succès cette méthode.

 

Afin de recenser l’ensemble des administrés sensibilisés par cette innovation de bon sens, il est indispensable que chacun remplisse le bulletin de soutien aux Agoras de leur circonscription.

 

Ce n’est que lorsque un élan puissant sera ainsi constitué, que toutes les chances de réussite seront réunies.  

 

Si en 2022, un candidat à l’élection présidentielle se présente avec la carrure nécessaire et en ayant adopté le nouveau système de fonctionnement du pays et en s’engageant sur l’honneur à le respecter, alors il aura vraisemblablement le soutien des Agoréens et il trouvera sans aucun doute, avec facilité les 577 candidats aux élections législatives qui changeraient complètement le fonctionnement du pays.

 

Il faut se rendre à l’évidence, aujourd’hui ce sont 4 hommes qui font plus souvent la pluie que le beau temps : Le Président et le secrétaire général de l’Elysée et le Premier Ministre et le secrétaire général de Matignon. Ils sont tous les quatre énarques et ne s’entourent que d’énarques technocrates, anciens camarades d’école. C’est le régime des copains et des coquins. En effet, l’Assemblée Nationale est majoritairement favorable au Président élu, puisque les élections législatives suivent maintenant la Présidentielle et les Français se déjugeraient en votant une Assemblée différente de leur vote présidentiel.

 

Cette formule est extrêmement dangereuse et n’apporte pas les résultats escomptés par les Français qui sont sur le terrain, au jour le jour, contrairement aux technocrates qui nous dirigent et nous manipulent. Cela fait des décennies que ça fonctionne, et ce système arrive à son terme. Si on n’en change pas, les déceptions et les mécontentements majoritaires perdureront.

 

Voilà exprimés le plus clairement possible, le plus simplement possible, les raisons pour lesquelles les Français doivent prendre en mains leur destin avec

Les Agoras Citoyennes de France.

N’hésitez plus, rejoignez-nous et remplissez votre

Bulletin de soutien et si vous le pouvez, faites un don afin de renforcer les moyens financiers nécessaires à la réussite de notre action

 

 

Les Agoras Citoyennes de France

La Force Citoyenne pour une France Rassemblée

Seul un grand élan national permettra de changer

 la donne politique actuellement défaillante

 

BULLETIN DE SOUTIEN

Je suis volontaire pour soutenir l’action des Agoras

Je soussigné :

 

NOM : __________________________________Prénom _______________________________

 

Adresse : _____________________________________________________________________

 

Commune : ____________________________________________________________________

 

Code postal : ____________________________ Téléphone : _____________________________

 

 

Adresse mail : ___________________________@________________________

 

 

N° de circonscription _______________ inscrit sur ma carte électorale

Il s’agit pour un Agoréen de penser et de s’exprimer en citoyen libre et indépendant afin de nourrir l’action nationale par sa créativité et son expérience de terrain.

Je suis d’accord pour être inscrit sur la liste des volontaires à participer aux débats Agoréens de ma circonscription

(Rayer la mention inutile)

OUI                       NON

Date :  ___/____/_____/ Signature 

 

Les Agoras Citoyennes de France

Faisons évoluer au plus vite la démocratie représentative

qui ne représente pas l’ensemble des Français mais uniquement le parti politique dominateur avec un pouvoir absolu.

Je souhaite soutenir l’action des Agoras Citoyennes de France et leur donner les meilleurs moyens financiers possibles pour accélérer leur mise en place, aider à leur communication et donner à la France une vraie démocratie sous la forme d’une démocratie semi-directe dans laquelle les Français pourront prendre la parole et par référendum législatif, constitutionnel ou réglementaire permettront de modifier ou d’abroger des lois ou d’imposer les réformes que le pouvoir en place négligent et qui respecteront l’équité de traitement de tous les Citoyens.

Je veux des solutions efficaces et de bon sens pour sortir la France de sa décadence actuelle et de ses inégalités flagrantes

C’est la raison pour laquelle je fais un don destiné au développement des Agoras Citoyennes de France

Nom et Prénom du donateur : ____________________________________

Adresse Mail : ______________________________________

Commune et Code postal : ____________________________

Montant du don : _______________ euros

J’adresse mon chèque à :

AGORAS CITOYENNES DE FRANCE

250 Rue du Commandant Charcot

69110 Sainte Foy les Lyon

En Indiquant sur le chèque comme bénéficiaire : Tous Citoyens Responsables qui sont avec Symphonie Politique, les collectifs créateurs, organisateurs et gestionnaires dans un premier temps des Agoras Citoyennes de France.