Et si les Français se mettaient à croire en eux

28 juillet 2020 0 Par équipe TCR

 

 

Alain Sandler             Damien Hasbroucq

Des citoyens comme vous, qui vous disent : « EN AVANT LA FRANCE »

 

POURQUOI PAS ?

Et si les Français se mettaient à croire en eux …

 

Ils ont cru en Valérie Giscard d’ Estaing ,

Ils ont cru en François Mitterrand,

Ils ont cru en Jacques Chirac,

Ils ont cru en Nicolas Sarkozy,

Ils ont cru en François Hollande,

Ils ont cru en Emmanuel MACRON,

En qui vont-ils croire en 2022 ?

Et si enfin, ils se mettaient à avoir confiance en eux.

En effet, ces sept Présidents de la République, tous oligarques, c’est-à-dire Président au pouvoir absolu (ou presque) ont fait beaucoup plus de mécontents que de satisfaits.

Ces sept Présidents étaient des leaders de leur parti politique respectif, avec des dogmes et des idéologies différentes à défendre.

Il est vrai qu’il ne manque dans ce tableau de chasse au pouvoir, qu’un leader de l’extrême droite (qui s’en défend) et qui se présente maintenant en chevalier blanc (Ah ! excusez-nous, il parait qu’il ne faut plus prononcer le mot blanc, au risque d’être devenu raciste) ce sera peut-être Marine LE PEN, si l’échantillonnage se poursuit, et ensuite un leader des verts. Il y a aussi dans les prétendants à ce spectacle Guignolesque : les Insoumis. Si nous les avions oubliés, Monsieur Mélenchon, aurait piqué, sans aucun doute, l’une de ses plus célèbres colères.

Il serait tout de même souhaitable que ce jeu de la roulette russe cesse définitivement. Le plus tôt sera le mieux.

Alors : Pourquoi pas ?

Notre système politique appelé démocratie représentative, a permis cette succession de mal aimés, qui ont pu agir, sans contre-pouvoir effectif, en toute impunité. Et ils bénéficient pour ceux encore en vie, à titre de reconnaissance pour leur immense dévouement à leur cause, de nombreux privilèges et du personnel dédié.

La France a été conduite comme un bateau ivre, qui change régulièrement de capitaine et d’orientation.

Nous aimons trop notre pays, pour ne pas tenter de secouer le prunier et de lui dire, entre quatre yeux :

Françaises, Français, Chères concitoyennes et Chers Concitoyens (et non comme certains le disent mes « cons citoyens »), nous avons confiance en notre pays, nous avons confiance en vous, qui avez à une certaine époque, résisté et fini par mettre hors d’état de nuire, les envahisseurs allemands au péril de vos vies. Sans vous, les forces armées n’auraient peut-être pas réussi.

Il ne s’agit pas, aujourd’hui, de mettre hors d’état de nuire, tous ces politiques envahisseurs, qui se nourrissent de votre inertie, qui sont incapables de vous écouter, de vous respecter, et d’agir avec une éthique rigoureuse, comme seul, le fondateur de la 5ème République, avait montré l’exemple, mais de les mettre sous contrôle, dans une République respectée.

Nous souhaitons vous mettre au défi de vous rassembler et de vous mettre d’accord sur une seule et unique stratégie, celle qui consiste à faire évoluer ce système délictueux, vers un système plus vertueux.

Les Agoras Citoyennes de France vous offrent cette unique opportunité à saisir.

Ce système plus vertueux est celui qui consiste à ce que les administrés possèdent une forme de pouvoir de contrôle et d’orientation qui empêchera les élus, d’agir comme bon leur semble, comme s’ils possédaient la science infuse, car c’est loin, très loin, d’être le cas.

Cette nouvelle manière de faire de la politique, c’est l’évolution de la démocratie représentative vers une démocratie semi-directe. Celle qui donne du pouvoir aux Français de terrain.

         L’enjeu premier, est de constituer les Agoras Citoyennes de France, dans tous les départements, dans les circonscriptions sénatoriales, soient dans un premier temps une par département soit une centaine, puis au final, une par circonscription sénatoriale soit 348, dont la mission sera de réunir au sein même des Agoras, des citoyens volontaires et responsables, en capacité de dialoguer ensemble pour construire la nouvelle France, celle qui lui permettra de passer de l’ombre à la lumière.

Tous les Agoréens volontaires, seront tirés au sort, si leur nombre excède 40 par circonscription. Ils auront un casier judiciaire vierge et ne seront leaders ni d’un parti politique, ni d’un syndicat, ni d’une communauté, mais de simples administrés, illustrant un éventail d’activités.

Qui mieux que les administrés de terrain, connaissent ce qui est bien pour la France et les Français et ce qui ne l’est pas. Aujourd’hui et depuis trop longtemps, ils subissent des politiques chaotiques et déstabilisantes, demain ils pourront contrôler cette gestion calamiteuse pour la plupart d’entre eux et proposer des alternatives de bon sens.

Voilà pourquoi, il est urgentissime, de ne plus être les complices de cette dégradation permanente de notre grand pays, de ce défaitisme ambiant, et de rejoindre les Agoras Citoyennes de France, qui ne sont pas un parti politique, mais un collectif de gens qui veulent vivre heureux et changer le logiciel de gestion de leur pays.

N’oubliez surtout pas les gestes barrières

Pour vous protéger de

L’oligarchie

 

  1. Signer le bulletin de soutien aux Agoras Citoyennes de France
  2. Signer la pétition en faveur d’une réforme de la constitution et de l’instauration d’une démocratie semi-directe et des Agoras Citoyennes de France
  3. Se porter volontaire Agoréen, pour débattre au sein des Agoras de circonscription afin de proposer aux Français par référendum les principales réformes à faire ou à défaire, pour sortir de la décadence actuelle
  4. Faire un don aux Agoras citoyennes de France, pour faciliter leur communication et leur développement
  5. Faire connaitre aux plus grand nombre l’action des Agoras Citoyennes de France

 

« EN AVANT LA FRANCE »